Le programme d’Ensemble Réinventons Crest

PROGRAMME DE LA LISTE DE COALITION "ENSEMBLE REINVENTONS CREST"

Ce programme est la consolidation des propositions de « Ensemble pour Crest » et « Réinventons Crest », proposé par la liste de coalition « Ensemble Réinventons Crest ».

Nous aspirons à une ville plus solidaire, démocratique et écologique.

Certaines actions prioritaires vont démarrer dès le début de notre mandat, pour combler les manques les plus flagrants. D’autres projets seront réalisés sur la durée du mandat. Ce temps plus long permettra d’agir en concertation avec les habitants et en coopération étroite avec les communes voisines. Enfin, notre projet ambitionne de préparer l’avenir pour les vingt prochaines années, pour répondre aux défis climatiques, environnementaux et sociaux qui bousculent déjà nos milieux et nos façons de vivre.

Tout ceci avec une grande vigilance sur la fiscalité :

  • Nous ne prévoyons pas d’augmenter les taux d’imposition communaux.
  • Nous chercherons des financements extérieurs pour financer nos projets.
  • L’audit financier nous informera de la situation précise de notre ville et en transparence envers les Crestois.
  • Rien ne sera fait dans ce domaine sans consultation et approbation préalable des Crestois.

MIEUX VIVRE A CREST A TOUS LES ÂGES

Grâce à des services collectifs de qualité :

  • Amélioration des conditions générales de l’accueil des enfants pour la restauration scolaire :
    • Espaces, taux d’encadrement, objectifs d’éducation, accompagnement des temps entre les repas
    • Qualité des repas (maximum de produits bio)
    • Une cantine en self-service à Royannez
    • Création d’une salle de restauration à l’école Anne Pierjean
  • Une cuisine locale (fabrication sur place et utilisation de produits locaux) et reprise en maîtrise directe de la restauration collective pour les scolaires et personnes âgées de Crest.
    Nous ne prévoyons pas de remettre en cause le partenariat avec la MFR de Divajeu qui est satisfaisant, ni la spécificité des repas servis à l’hôpital.
  • Une Maison des Parents, lieu d’entraide, d’échanges et de soutien à la parentalité. Une micro-crèche et une Maison d’Assistant·e·s Maternel·le·s (MAM).
  • Une politique jeunesse efficace sera développée grâce à une concertation active entre le Centre social de Crest et la MJC Nini Chaize.
  • Des espaces dédiés aux jeunes pour qu’ils y construisent et partagent leurs propres projets.
  • Un élargissement du pouvoir d’agir du Conseil municipal des jeunes en l’ouvrant à tous les âges.
  • Un réseau « vieillir dans notre ville », structure associative avec des moyens financiers logistiques et humains communaux et un soutien au développement de lieux de vie intergénérationnels.
  • Un Contrat local de santé négocié avec l’Agence Régionale de Santé pour mieux prendre en charge la santé des habitants, en lien avec tous les professionnel·le·s. L’hôpital et une offre de santé de proximité et de qualité seront développés.

Grâce à une politique de solidarité volontariste :

  • Une action renforcée du CCAS pour développer une politique de solidarité ambitieuse et transparente, qui assure l’accès aux droits sociaux pour tous et l’accueil inconditionnel des personnes fragilisées.
  • Des actions concrètes pour lutter contre les violences conjugales
  • Ouvrir une permanence à Crest pour permettre aux femmes victimes de violences de trouver une personne à qui parler
  • Créer un appartement d’accueil d’urgence pour les femmes victimes de violences
  • Proposer des bons de transport pour les femmes souhaitant se rendre aux permanences du CIDFF de Die et Livron
  • Organiser des formations à destination des professionnel·le·s, pour apprendre à accueillir le témoignage d’une femme victime de violences, et pour savoir reconnaître les situations de violence sur les lieux de travail
  • Un plan de prévention de la délinquance et de toute forme de trafic et de violences (y compris les violences intrafamiliales) ainsi que d’aide aux victimes, établi avec tous nos partenaires au sein du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD).
  • Un soutien à la création de lieux d’accueil de nuit et/ou d’urgence pour toutes les personnes vulnérables.
  • Accueil inconditionnel des personnes vulnérables. Nous étudierons la possibilité de travailler en lien avec l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillant (ANVITA).
  • Encouragement des clubs sportifs pour intégrer davantage de personnes en situation de handicap.

AMELIORER LE QUOTIDIEN DES HABITANTS

  • Améliorer l’organisation et l’entretien des espaces publics :
    • Une action d’urgence sur la réfection des trottoirs et la mise en sécurité des cheminements
    • Sécurisation de certains carrefours dangereux et voies cyclables
    • Propreté des espaces publics dans tous les quartiers de la ville
      Traitement du problème des odeurs d’égout
    • Amélioration de l’éclairage public
      Une attention particulière pour les abords des écoles
  • Accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap en aidant à l’adaptation de leurs logements et en renforçant l’accessibilité dans notre ville.
  • Développement d’une offre de logements à prix maîtrisés et accompagnement des propriétaires bailleurs pour rénover leurs logements en échange de loyers abordables, pour éviter l’inflation des prix.
  • Les tarifs de la cantine, du périscolaire et des activités du Centre social fixés en fonction du quotient familial.
  • Maîtrise de la qualité et des tarifs de l’eau, en nous orientant vers une mise en régie publique de l’eau et de l’assainissement. Premiers m³ d’eau gratuits.
  • Réduction des factures des ménages, avec une attention particulière pour les plus modestes, par un accompagnement à la rénovation énergétique du domicile.
  • Développement des jardins familiaux et collectifs, répartis dans toute la ville et accessibles à toutes et tous.
    Réaménagement complet de la déchetterie intercommunale, associé à une politique volontariste de réemploi des matériaux et de réduction des déchets à la source ainsi qu’à une généralisation des composteurs de proximité.

DYNAMISER NOTRE VILLE

  • Une action forte pour l’emploi et l’économie :
    • Une aide au développement économique plus ambitieuse pour nos entreprises : mise en réseau,
    • accompagnement, bouquet de services pour faciliter le quotidien des salariés
    • Création d’un poste en charge de la dynamisation du centre-ville
    • Une redynamisation du commerce local. Construire avec les commerçants une animation efficace du centre-ville, favoriser l’installation de nouveaux commerces, services et artisans, sans développer de nouvelles zones commerciales périphériques, organiser la concertation entre commerçants, producteurs et forains.
    • La gestion des foires et marchés aujourd’hui privatisée sera réintégrée dans les services communaux pour privilégier un contact de proximité avec les producteurs et forains et en donnant un vrai statut au placier.
    • Un Plan Territorial Agricole pour aider à l’installation des petites unités agricoles en circuits courts, élargir l’offre alimentaire en vente directe, et accompagner la transition vers le bio. Un accompagnement des agriculteurs avec des moyens techniques et humains vers un objectif « territoire zéro-pesticides »
    • Développement d’un tourisme tout au long de l’année, respectueux de notre cadre de vie
    • Une écoute active et un accompagnement adapté pour les entreprises associatives et coopératives, créatrices d’emplois et de nouveaux modes de travail
  • Prise en compte de la sécurité alimentaire dans le Plan Communal de Sauvegarde. Il s’agit pour nous de sécuriser toute la filière depuis la production (agriculture locale), la distribution (chaîne logistique), la transformation, la vente (circuits courts, épicerie solidaire), avec le soutien aux filières locales, et l’accès à des produits locaux de qualité pour tous les budgets.
  • Une action forte pour le logement :
    • Lutte résolue contre l’habitat insalubre par la mise en place d’un service dédié
    • Un programme de rénovation énergétique des bâtiments publics et des habitations
    • Une action volontariste d’aide et d’accompagnement de la rénovation des logements avec la mise en place d’un guichet unique pour les particuliers (aides techniques et financières pouvant aller jusqu’à la totalité du coût des travaux)
    • Création d’un pôle d’hébergement pour répondre aux besoins des personnes de passage (artistes, saisonniers, sportifs, jeunes travailleurs)
  • Un plan de circulation et de stationnement qui facilite l’accès aux commerces et services du centre-ville, d’où que l’on vienne et quel que soit le mode de déplacement. Des cheminements confortables pour les piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite. Des minibus fréquents qui desservent toute la ville pour relier les quartiers au centre et accéder aux divers pôles d’activités. Entretien et amélioration de la Vélo-Drôme.
  • Une Maison de la vie associative, partenaire du Centre social, offrant aux associations des services communs, des lieux de réunion, et des salles d’activités.
  • Augmenter le nombre d’espaces collectifs répartis dans la ville où les habitants puissent se retrouver.

IMAGINER LA VILLE DE DEMAIN

  • Un plan d’urbanisme large sur les deux berges de la Drome reliées par une passerelle entre l’Eden et Soubeyran :
    • Transformation du centre-ville par des actions concrètes et structurantes : réouverture des accès au centre-ville depuis le kiosque, aménagement doux des berges
    • Réflexion sur un grand projet de réaménagement de Soubeyran, autour du sport, de la culture, de l’évènementiel et du bien-vivre à Crest qui intégrera la création d’un parking à Saint-Ferréol, tout en tenant compte des zones humides à proximité
  • Mise en valeur de l’eau au cœur de la ville, élément fort de son identité et de son histoire (fontaines, lavoirs, canaux, rivière), un atout pour la qualité de vie, la convivialité et le tourisme.
  • Un plan coordonné de déplacements dans la vallée de la Drôme et vers les grandes villes et la gare TGV.
  • De nouveaux projets pour remplacer les friches urbaines et espaces abandonnés (par exemple : la friche Stock-choc).
  • Végétalisation de la ville et des cheminements doux (piétons et bicyclettes) pour les rendre accueillants en temps de canicule et améliorer la qualité de l’air.
  • Imaginer la ville de demain, c’est aussi restaurer celle d’hier en rénovant le centre ancien et en valorisant le patrimoine historique et architectural.

L'EAU ET LA NATURE, BIENS COMMUNS A PRESERVER

  • Un plan d’ensemble pour l’amélioration des réseaux d’eau et d’assainissement :
  • élimination des branchements en plomb du réseau d’eau potable
  • remise en état des réseaux pour un fonctionnement correct de l’assainissement collectif de la ville
  • Restauration des milieux humides, arrêt de la « bétonisation » et de l’imperméabilisation des terres, afin de mieux préserver la ressource en eau face au réchauffement climatique et éviter les risques de crues.
  • Diversification et restauration des milieux naturels pour mieux accueillir la biodiversité, et restructuration des « corridors et trames écologiques ».
  • Préservation des terres agricoles notamment pour créer des zones maraîchères.
  • Actions de sensibilisation dans un souci de participation citoyenne et d’éducation populaire.
  • Démarche concertée avec les communes de la vallée pour aboutir à la reconnaissance par le Parlement de la personnalité juridique de la rivière Drôme.

DONNER LES MOYENS AU SPORT ET A SON DEVELOPPEMENT

  • Plan d’entretien et de rénovation des équipements sportifs et nouveaux investissements :
    • Des équipements sportifs et ludiques dans toute la ville pour développer toutes les formes d’activités physiques et sportives
    • Une piscine couverte adaptée aux besoins des habitants, conçue et réalisée en coopération avec les communes voisines
    • Des moyens suffisants pour un entretien de qualité de tous les équipements sportifs et une grande vigilance dans la gestion pour éviter les gaspillages (énergie, fluides…)
  • Soutien aux clubs sportifs :
    • Un soutien financier, logistique et une charte des valeurs et des bonnes pratiques du sport. Réflexion sur la création d’un Office municipal des sports
    • Accompagnement vers la mutualisation de moyens, le travail en commun, en impliquant tous les clubs et l’Union Sportive Crestoise
    • Accueil d’évènements sportifs régionaux, soutien aux clubs et sportifs locaux qui font rayonner notre ville dans des compétitions nationales ou internationales
  • Développement de la pratique des sports de nature :
    • Amélioration du balisage et de l’entretien de nos sentiers de randonnée et de l’aire d’atterrissage des canoës
    • Valorisation du patrimoine naturel par la mise en place d’un réseau de chemins, randonnées et parcours thématiques au départ du centre-ville, et qui rayonne alentour, adapté selon les publics
    • Développement des évènements autour de la course à pied et des sports de nature

CULTURE POUR TOUTES ET TOUS

  • Crest fourmille d’initiatives et d’énergies culturelles et artistiques, nous les encouragerons, elles deviendront le levain du renouveau de notre ville.
  • Soutien fort aux structures culturelles existantes dont le cinéma-théâtre l’Eden, le festival Crest Jazz, la médiathèque, l’école de musique, l’Université populaire du Val de Drôme. Nous inciterons les Crestois·e·s à fréquenter le Centre d’art par des ateliers pédagogiques et une programmation pluridisciplinaires.
  • Poursuite des fêtes populaires et traditionnelles, encourager leur renouveau avec notamment « La Grande Traversée ». Ce nouvel événement culturel pour toute la ville partira d’un quartier différent chaque année. Construite par les habitants avec la complicité des artistes, commerçants, artisans, associations, écoles, elle fera éclore une grande déambulation festive, mettant en valeur toutes nos richesses patrimoniales, notre histoire et nos traditions.
  • Aménagement de lieux de répétition pour la musique et les arts vivants en résidence.
  • Préservation et valorisation de notre patrimoine local, notamment le centre-ville où nous proposerons des circuits ludiques pour les visiteurs.

COOPERER AVEC TOUTES LES COMMUNES DE LA VALLEE DE LA DRÔME

  • Une réelle coopération avec les communes alentour et dans l’intercommunalité. Les champs d’action de la Communauté de communes concernent le quotidien de tous les Crestois, nous voulons que Crest joue positivement son rôle de ville-centre dans la Vallée de la Drôme.
  • Une attitude constructive pour œuvrer au rapprochement de la CCCPS et de la CCVD. La population sera associée au débat.
  • Une participation active de Crest à la dynamique Biovallée®, outil exceptionnel pour un développement économique et humain soutenable et une participation active de Crest aux projets « Territoire à énergie positive » et « Biovallée 2040 » en vue de l’autonomie énergétique de la vallée.

ACTIONS IMMEDIATES

Dès l’entrée en fonction de la nouvelle municipalité, nous exercerons notre devoir d’inventaire :

  • Un audit des finances pour évaluer notre marge de manœuvre en faisant appel à la Chambre régionale des comptes.
  • Un audit du patrimoine, pour connaître précisément l’état des bâtiments communaux.
  • Un état des lieux du fonctionnement des services, des compétences et de l’état des carrières des agents.

Nous mettrons tout de suite en œuvre des mesures en réponse à la situation sanitaire :
1. Scolaire et périscolaire
Nous organiserons la rentrée de Septembre 2020 en concertation avec les parents, les personnels scolaires, le Centre social (dont l’accueil des enfants en dehors du temps scolaire). Nous mettrons en place, si besoin, une offre complète d’accueil pendant tous les temps scolaires, en mobilisant d’autres équipements municipaux que les écoles, pour tous les enfants de familles crestoises qui le demandent.
2. Prévention et adaptation aux canicules et sécheresses

Nous élaborerons un plan d’urgence pour anticiper la canicule 2020 pour des habitants déjà fragilisés par la catastrophe covid-19 avec la mise en œuvre rapide des projets, et la mise en œuvre d’une véritable gestion de l’eau, devenue ressource rare.

3. Soutien aux commerces, aux acteurs économiques, touristiques et associatifs

  • Soutien financier et accompagnement des petites entreprises locales en difficulté.
  • Plan de communication et d’incitation à l’achat local, en concertation avec les commerçants et les chefs d’entreprise qui souhaiteront être associés.
  • Maintien des subventions aux associations, même si leurs actions ont été empêchées par la pandémie.
  • Accompagnement de nos acteurs du tourisme dans l’adaptation de leur offre à un nouveau tourisme post crise (contraintes sanitaires, moins de touristes étrangers, mais davantage de touristes venant de la région).
  • Réduction de 50% des droits de place pour les producteurs et forains des marchés de Crest, pour la fin de l’année 2020.
  • Gratuité des droits de terrasse pour les cafés et restaurants crestois pour la fin de l’année 2020.


4. Solidarité avec les habitants en précarité économique

  • Subventions exceptionnelles aux différentes associations agissant pour répondre aux besoins de première nécessité.
  • Augmentation de l’aide d’urgence aux personnes précaires et aide au pouvoir d’achat des Crestoises et des Crestois dans les commerces de centre-ville sur critères sociaux.
  • Instauration de tarifs sur critères sociaux, pour la cantine et le périscolaire.
  • Assurer une vie culturelle malgré les contraintes
  • Maintien de toutes les subventions aux associations crestoises, même en cas d’annulation des manifestations et projets (nous pouvons faire confiance aux dirigeants et bénévoles pour réorganiser la suite de leur activité).
  • Subventions exceptionnelles aux associations ayant eu des répercussions sur leurs finances et pour maintenir des actions culturelles dans les prochains mois.
  • Développer l’offre de santé liée aux conséquences de la situation sanitaire
  • Aller vers les habitant·e·s en situation de détresse psychologique.

DEMOCRATIE ET PARTICIPATION CITOYENNE

Notre objectif est d’associer pleinement les Crestoises et les Crestois aux décisions municipales et intercommunales.

Notre charte
Notre démarche est

  • citoyenne : elle est à l’initiative et au service des habitants
  • sociale et solidaire : elle prend soin de tous à la mesure de leurs besoins
  • humaniste : elle vise l’épanouissement de tous les habitants
  • écologique : elle s’engage pour la réduction de notre impact sur le milieu
  • laïque : elle œuvre pour le “vivre ensemble” dans le respect des convictions de chacun

Notre démarche, incarnée par les personnes qui l’animent, repose sur

  • le respect d’autrui, de l’environnement et de soi
  • l’intégrité de chacun, l’engagement en faveur de l’intérêt général
  • l’ouverture à la diversité des personnes et des points de vue, l’accueil et l’écoute
  • la tolérance et l’absence de jugement sans fondement
  • la convivialité, les relations chaleureuses et le plaisir de faire ensemble
  • la coopération et les projets collectifs

Notre démarche est animée avec les moyens suivants :

  • L’autonomie et la responsabilité des personnes engagées
  • L’implication des habitants pour la construction et demain la mise en œuvre du projet
  • La transparence dans nos modes de décision et de fonctionnement
  • La rigueur dans la gestion de notre dynamique et ses processus
  • La confiance dans l’intelligence collective et les outils pour la mobiliser

Notre démarche s’inscrit dans les valeurs de la République : Liberté, Égalité, Fraternité.

Participation citoyenne et organisation municipale
Les élu·e·s n’ont pas le monopole de l’intérêt général : les citoyens aussi connaissent bien leur ville, et leur implication apportera une richesse supplémentaire dans la réalisation de notre programme municipal.
Nous reconnaîtrons à chaque habitant le pouvoir de s’impliquer pleinement dans les projets qui le concernent, en créant un cadre rigoureux où chacun pourra participer efficacement.
Nous mettrons notamment en place des commissions municipales ouvertes à des personnes non-élues et des commissions extra-municipales.
Nous veillerons systématiquement à ce que, sur chaque thématique, les acteurs de terrain soient pleinement associés, dans leur diversité ; un peu comme le CESE (Conseil Économique Social et Environnemental) le permet, mais sans créer une nouvelle instance.
Nous désignerons un élu délégué à la participation des habitants. Dans chaque quartier de la ville, nous créerons des lieux de dialogue, de propositions et d’actions en commun.
Ce dispositif de participation sera maîtrisé : tout le monde ne discutera pas de tout, tout le temps, le maire et l’équipe municipale assumeront de prendre la décision finale.
La Municipalité formera une équipe qui travaillera collectivement. Les adjoints et chaque conseiller·e seront en charge d’une ou plusieurs délégations. La coordination de l’action municipale sera assurée par un quatuor formé du maire, du 1er adjoint et de deux adjoints (les quatre « têtes de liste »).

Nous prenons les engagements suivants :

Engagement 1
Nous serons des élu·e·s assidu·e·s, disponibles et à l’écoute
• nous organiserons des permanences régulières avec le Maire et les adjoint·e·s
• nous serons présent·e·s dans les manifestations, événements sportifs, assemblées générales
• nous organiserons une réunion annuelle de présentation du bilan de notre action et des débats autour des projets et des finances

Engagement 2
Nous travaillerons en bonne intelligence avec toutes les communes voisines :
• Nous veillerons aux intérêts de la Ville tout en participant pleinement aux travaux de l’Intercommunalité
• Nous respecterons les élu·e·s et les agents. Nous veillerons à un débat respectueux et constructif, même en cas de désaccord
• Nous proposerons une réflexion sur le périmètre de l’intercommunalité et une discussion avec toutes les communes voisines, notamment celles de l’intercommunalité du Val de Drôme en Biovallée

Engagement 3
Nous associerons les habitantes et habitants de Crest au travail municipal et intercommunal
• via des comités de quartier, tenus à une heure acceptable, et organisés sur place si nécessaire
• via des commissions extra-municipales thématiques
• nous informerons, avec une grande transparence et en amont, les habitantes et habitants voisins de travaux sur les réseaux, les voiries et d’éventuelles ventes de biens à proximité
• nous mettrons en place un service municipal de garde d’enfants pour permettre aux élu·e·s et Crestoi·e·s souhaitant participer à la vie démocratique de la commune de s’organiser

Engagement 4
Nous nous appuierons sur le professionnalisme et l’engagement des agents territoriaux qui seront écoutés, respectés et soutenus dans leur travail au quotidien
• nous privilégierons des emplois pérennes
• nous aurons une attention particulière à la formation des agents
• nous veillerons à garantir de bonnes conditions de travail à tous les agents

Engagement 5
Nous mettrons en place une nouvelle organisation de la prise de décision :
• calendrier fixe des Conseils municipaux
– calendrier fixe des commissions municipales et extra-municipales
– un Conseil municipal vivant, réel lieu de débat

Engagement 6
Nous informerons toutes les conseillères et tous les conseillers municipaux, qui seront alors à même de participer pleinement aux débats
– chaque élu·e aura accès aux informations et sera invité·e à tous les événements de la Mairie
– la cérémonie annuelle des vœux sera celle de tout le Conseil municipal et l’opposition pourra s’y exprimer
– nous proposerons un bureau fixe à l’opposition au sein de la mairie ainsi que des moyens pour travailler

Engagement 7
Nous aurons une gestion rigoureuse et transparente du budget de la ville
– nous procéderons à un audit financier, dès notre arrivée à la mairie, en faisant appel à la Chambre régionale des comptes
– nous réduirons les dépenses superflues

Engagement 8
Nous consulterons les Crestoises et les Crestois
Référendum
– Nous consulterons les Crestoises et les Crestois par référendum local sur les grandes décisions : modification du périmètre de l’intercommunalité, modification de la fiscalité et choix budgétaires importants autour de grands projets
– Tout référendum sera précédé d’un processus de consultation et d’association des Crestoises et des Crestois. Cependant le référendum est un outil qui permet d’associer une partie des personnes qui n’auront pas pris part aux étapes précédentes du processus de décision.
– Une attention particulière sera portée à la manière de formuler les questions.
Assises, forums, débats
– Nous organiserons des temps forts de débats et d’échanges, fédérateurs, permettant la mobilisation des actrices et acteurs de terrain concernés dans toute leur diversité, sur différents thèmes (transition écologique, emploi, bénévolat…)

Engagement 9
Nous nous engagerons pour l’égalité entre les femmes et les hommes en adoptant une charte communale des bonnes pratiques et en organisant chaque année un évènement fort pour interroger les stéréotypes de genre à l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes.

Engagement 10
Une instance en charge de la veille sur la transition écologique sera mise en place. Son rôle sera d’assurer un contrôle de l’exemplarité environnementale des décisions et projets que nous porterons. Il sera en charge du temps fort consacré à la transition écologique.

Engagement 11
Nous défendrons avec force et détermination les services publics essentiels à notre territoire rural, ses habitantes et ses habitants (l’hôpital, la gare, la poste, la trésorerie, la gendarmerie, la caserne de pompiers…)

Engagement 12
Nous lutterons activement contre toute forme de discrimination et pour le respect de la différence dans notre ville (racisme, sexisme, homophobie, discriminations liées au handicap). Nous défendrons l’accueil in