SE DÉPLACER À CREST ET AUX ALENTOURS à pied, à vélo, en voiture, en transports en commun…

Après avoir participé à la déambulation à vélo dans les rues de Crest proposée par l’association Vélo dans la Ville, nous avons répondu au questionnaire qu’elle a adressé aux listes briguant les suffrages des habitant·e·s de Crest. Nous avions déjà fait le constat des difficultés de circulation dans notre ville et déplorons le peu de considération que la municipalité sortante accorde aux déplacements à vélo. Dans notre programme, nous portons une attention particulière aux déplacements des Crestoises, des Crestois et des personnes qui viennent à Crest, que ce soit à pied, à vélo ou en voiture, sans oublier les transports en commun.

Nous avons pour ambition de réinventer l’espace public par une action globale sur les déplacements, l’aménagement urbain et la sécurité publique. Nous voulons que Crest prenne sa part dans la lutte contre la pollution et le réchauffement climatique. Pour y parvenir, nous devons développer les transports collectifs, la multi-modalité et les déplacements doux (meilleurs pour la santé, parfois plus simples et plus rapides, moins chers et plus écologiques que de sortir sa voiture et de la garer), tout en prenant en compte les contraintes propres à chacun·e.

Le plan de circulation sur la commune – y compris les liaisons avec les communes voisines – doit être pris dans son ensemble pour une cohabitation apaisée entre transports collectifs, automobiles, vélos et piétons. Sa conception reposera sur une concertation des usagers, des associations et acteurs spécialisés. Voici quelques-unes des propositions extraites de notre programme :

–        Nous développerons les transports collectifs : mettre en circulation une navette crestoise (un service de transport collectif adapté en taille, écologique, à un tarif accessible à tous), assurer la liaison gare de Crest – gare TGV en partenariat avec la Région, améliorer la desserte de Crest par le train et les transports en commun, réaménager les points de covoiturage pour qu’ils soient davantage visibles et opérationnels.

–        Nous donnerons une véritable place au vélo à Crest, en établissant dans la concertation un plan pluriannuel de travaux (aménagements, équipements, stationnement, sécurisation…) et en proposant des vélos électriques ou à hydrogène à la location dans le prolongement des actions menées par la CCCPS.

–        Nous repenserons et renforcerons l’offre de stationnement automobile : en facilitant l’utilisation des parkings existants autour de la ville (grâce à la navette et à une passerelle piétons-vélos sur la Drôme au droit de Soubeyran), en créant un parking fonctionnel et végétalisé sur le site de Saint Ferréol, en agrandissant le parking de Soubeyran. Bien sûr, nous n’oublierons ni les usagers à mobilité réduite qui doivent pouvoir garer leur véhicule non loin du centre-ville, ni les riverains, ni le stationnement des vélos.

–        Nous faciliterons la circulation dans la ville : en réaménageant des lieux stratégiques (la place des Moulins comme porte d’entrée du centre-ville, le quartier de la gare pour la sécurité des collégiens et lycéens et une meilleure harmonie entre véhicules et piétons, la place de la Halle aux blés comme lieu de marché), en sécurisant les 8 carrefours dangereux de la traversée est-ouest, notamment pour les cyclistes et les piétons (avenue des 3 Becs / avenue Adrien Fayolle, avenue Ricateau / rue de la Calade, cours de Verdun / rue Dumont, pont Mistral, quai Latune / quai pied Gai, gare, cimetière, avenue Félix Rozier / chemin de Graignes), et en améliorant l’offre d’espaces publics conviviaux et ombragés.

–        Nous poursuivrons et finaliserons la rénovation de l’éclairage public pour la sécurité de tous les déplacements.

–        Nous lancerons un plan « trottoirs » pour faciliter la circulation des piétons en toute sécurité.

Retrouvez l’ensemble de nos propositions sur www.reinventonscrest.fr

Olivier CHAPELOTTE et Edith RIBARD ROUSSIN

pour l’équipe de Réinventons Crest